Une belle définition du bien-êtreSoyons acteur de notre santé !

Longtemps on a cru que les gènes ou l’ADN étaient des blocs que l’on ne pouvait pas changer. Mais la science a découvert que l’être humain se recompose et se refaçonne en permanence. L’épigénétique est l’ensemble des actions que nous pouvons avoir sur notre environnement, nos habitudes de vie qui permettent d’exprimer ou non les gènes pourtant héréditaires.

Une étude sur les abeilles a démontré que toutes étaient identiques au départ mais que seules  deviennent reines celles à qui l’ont fait manger de la gelée royale.

Comme pour les vrais jumeaux qui sont issus d’un seul oeuf à la fécondation, ce qui va les différencier, ce sont leurs interactions avec l’environnement : leurs interactions sociales, leurs interactions alimentaires, etc. C’est de l’épigénétique. L’information génétique est strictement la même entre les deux jumeaux mais ils sont différents et le deviennent de plus en plus au cours de leur existence parce que justement l’influence de leur environnement spécifique est de plus en plus prédominante alors qu’ils apprennent de plus en plus différemment à utiliser leur patrimoine génétique.

Tout cela est maintenant démontré scientifiquement, le fait que l’on peut influencer les gènes en agissant sur notre environnement. Notamment avec notre alimentation. Telle une partition de musique qui est écrite, nous sommes le chef d’orchestre et selon le rythme, l’intensité, nous allons pouvoir influencer l’expression de nos gènes héréditaires. Notre niveau de stress aussi et tout ce qui va être dans notre environnement va impacter notre santé. Ce que les médecines naturelles savent et pratiquent depuis très longtemps. Et c’est ce que sont en train de démontrer de grandes études scientifiques.

On est acteur de notre santé et la maladie n’est pas une fatalité. On peut en fait ne pas exprimer jusqu’à 85% de nos gènes héréditaires, ce qui veut dire qu’on a reçu une certaine hérédité mais que par notre hygiène de vie, on va pouvoir ne pas exprimer ces gènes-là et favoriser les conditions de la bonne santé.

Les épimédicaments, ce sont les médicaments qui vont jouer sur les marques épigénétiques pour les augmenter, ou les diminuer et faire que certains gènes soient éteints ou allumés. Il faut aller chercher dans le vert, dans les légumes, les fruits, certaines graines, certaines céréales de préférence germées,  qui sont des alicaments de l’épigénétique, notamment la vitamine B9 (ou acide folique) pour ne pas faire s’exprimer les gènes héréditaires qui pourraient nous amener vers les symptômes ou les maladies. Les phytooestrogènes aussi, les oestrogènes végétaux qu’on trouve par exemple dans le soja, les polyphénols, sont aussi des molécules naturelles qui contribuent à modifier l’expression de nos gènes.

L’épignétique est une vraie révolution de ces dernières années et ça ne fait que commencer…

Voir aussi un autre article et vidéo de 3mn34 de Joël De Rosnay, voir ci-dessous.

Qu’est-ce que l’épigénétique ?


© www.jeuneetpunchy.com  Merci de mettre le lien source  menant vers cet article et ces recettes si vous souhaitez les partager ou fortement vous en inspirer. ?

- 90 € sur le pack de 6 séances de coaching jusqu'au 31 décembre ! Voir onglet Boutique. Ignorer